santé 24

De l’allaitement à la diversification

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Dès la naissance, le bébé grandit d’une façon impressionnante. Une alimentation saine et équilibrée joue un rôle important dans son développement.

 

«Je suis enceinte de huit mois et il y a plusieurs choses qui me préoccupent en ce moment comme l’accouchement, le baptême, l’état de santé de mon bébé à la naissance… mais aussi son alimentation. C’est très important. Et comme c’est mon premier enfant, je ne sais pas ce qu’il faut lui donner à manger surtout pendant les premiers mois», confie Souad.

 

L’alimentation du bébé est une préoccupation pour les jeunes parents surtout les femmes qui sont mamans pour la première fois. Elles se posent forcément, un jour ou l’autre, des questions sur l’alimentation de leur bébé. Allaitement ou biberon ? Quand commencer la diversification alimentaire ?... 

L’alimentation de bébé pendant la première année de vie est principalement lactée. Les recommandations de santé ne cessent de rappeler que le lait maternel est l’aliment idéal pour les besoins nutritionnels des premiers mois. Il contient tout ce qu’il faut pour la croissance et le bon développement du bébé : des protéines, des graisses, des sels minéraux, des vitamines (toutes sauf K et D). L’allaitement permet également de fournir à bébé des anticorps qui renforcent ses défenses immunitaires. Il devrait ainsi avoir moins de risque de tomber malade par rapport à tout-petit nourri au biberon. Mais parfois, la maman ne peut pas ou ne souhaite pas nourrir son enfant au sein. Dans ce cas, il prendra le biberon. De la naissance jusqu’à 4 mois, c’est le lait 1er âge qui est le plus adapté aux bébés nourris au biberon. Certaines mamans restent un peu sceptiques.

 

Cependant, il faut savoir que les laits infantiles sont élaborés de façon très contrôlée et possèdent d’excellentes valeurs énergétiques. Le lait 1er âge contient des protéines, des vitamines (toutes sauf K et D), des sels minéraux et des graisses. Ses qualités nutritionnelles sont très proches de celles du lait maternel. Pour préparer le biberon, il faut choisir une eau faiblement minéralisée. Si le bébé est allergique aux protéines de lait de vache, pas d’inquiétude, le pédiatre proposera un lait adapté. Si c’est la maman qui est allergique, du lait hydrolysé peut être conseillé. Et dans le cas où Bébé régurgite beaucoup, le pédiatre peut alors lui prescrire un lait épaissi. Les deux premiers mois, le petit bout’chou prend 6 biberons par jour, avant de passer à 5, puis à 4 biberons à l’âge de 4 mois.

 

À partir de 5 mois, il est recommandé de donner à bébé du lait 2e âge. Et ce, jusqu’à ses un an. S’il est un peu gourmand, il est possible d’épaissir son biberon du soir avec des céréales, à partir de 6 mois. Et c’est justement à partir de cet âge-là que l’on peut commencer à introduire d’autres aliments au repas du bébé. En effet, entre 6 et 12 mois, c’est le moment de la diversification alimentaire. De nouveaux aliments sont proposés à la dégustation du bébé et à la tolérance du tube digestif. Cette diversification alimentaire doit être progressive parce qu’elle accompagne le développement des fonctions digestives et de la mastication. Les capacités digestives sont encore limitées tandis que le réflexe de mastication et d’entraînement des aliments solides vers l’arrière de la bouche ne s’acquiert qu’entre 6 et 9 mois. Il est important de respecter ce rythme. On commence alors par lui proposer un seul type de légume par jour. Progressivement, on peut lui donner un peu de viande au déjeuner. 

Parfois, il arrive que bébé ne soit pas disposé à goûter de nouveaux aliments. Il boude les nouvelles saveurs qu’on peut lui proposer. Ce n’est pas la peine de s’inquiéter, car il n’est pas toujours évident de coupler diversification et éveil au goût. Il faut lui laisser un peu de temps et renouveler l’expérience un peu plus tard. Il ne faut surtout pas le forcer. Afin de lui donner envie, les parents peuvent goûter ses plats devant lui.

 

Explications : Dr Khalid Amar, pédiatre : «Le refus d’un aliment n’est jamais définitif»

Pendant les premiers mois de la vie, le lait est le seul aliment que peuvent consommer les bébés. Faut-il alterner le lait maternel et le biberon ?

L’allaitement maternel est le meilleur moyen de fournir une alimentation idéale pour la croissance et le développement du nourrisson en bonne santé. Sa composition et ses propriétés fonctionnelles sont adaptées à cet âge de la vie. Il protège contre les infections et prévient les différentes allergies. Pour avoir une croissance, un développement et une santé optimaux, le nourrisson doit être exclusivement nourri au sein pendant les six premiers mois de sa vie : c’est là une recommandation générale de santé publique,

La suite, en fonction de l’évolution de ses besoins nutritionnels, le nourrisson doit recevoir des aliments complémentaires sûrs et adéquats du point de vue nutritionnel, tout en continuant d’être allaité jusqu’à l’âge de deux ans ou plus. 

L’allaitement maternel exclusif depuis la naissance est possible sauf pour quelques motifs médicaux, et l’allaitement exclusif sans restriction conduit à une production tout à fait suffisante de lait maternel. Cependant, un allaitement mixte, sein plus lait artificiel, est possible, mais il n’y a pas de règle particulière pour l’instaurer.

 

À partir de quel âge faut-il commencer à introduire d’autres aliments ?

La diversification alimentaire bien conduite prépare le bébé à une alimentation adulte variée et équilibrée. À partir de 6 mois, on commence par l’introduction des légumes en premier (pomme de terre, carotte, courgette, salade, poireaux, bettes, épinard, haricot vert.). Puis de 6-9 mois : artichaut, petit pois, persil, navets, céleris, sans ajout de sel lors de la cuisson, mixé à 4-6 mois, moulinés 7-8 mois, écrasés puis en morceaux à 12 mois.

Ensuite, l’introduction des fruits suit : pomme, poire en premier puis banane, agrumes, pêche, abricots, raisin, prune et à 12 mois : fraise, cerise, melon, pastèque, kiwi… en compote à 4-6 mois, crus bien mûrs et écrasés à 6-8 mois, en morceaux à 12 mois.

Puis l’apport des protéines. Il faut commencer par les viandes maigres (poulet, bœuf puis agneau) bien cuites grillées rôties ou bouillies. Les poissons blancs au 6e mois (merlan, sole, daurade, raie, lotte, limande...) cuits à l’eau ou à la vapeur. Jaune d’œuf à 6 mois et œuf entier à 12 mois.

Enfin les laitages : petits-suisses, yaourts, fromage blanc. Il ne faut pas sucrer les compotes et les petits-suisses (risque de caries et obésité).

 

Certains parents commencent à donner à leur bébé une petite assiette qui contient le même repas qu’ils ont préparé pour eux-même, est-ce une bonne chose ? 

L’accès au plat familial fait partie de l’évolution de l’alimentation du nourrisson, afin qu’il s’accoutume aux habitudes culinaires familiales, tout en veillant à éviter les épices et garder une diversité d’apport. 

 

Quels conseils pouvez-vous donner aux parents pour assurer une bonne alimentation à leurs bébés de moins d’un an ? 

Tout d’abord, il faut savoir que le refus d’un aliment n’est jamais définitif, il faut donc continuer à présenter l’aliment. Il est recommandé d’instaurer et de respecter un rituel du repas : pas de source de distraction, horaire fixe, durée suffisante, pas de forcing, respecter l’appétit du nourrisson, ne jamais sucrer la soupe. Le rythme de quatre repas, une fois l’alimentation diversifiée, est suffisant : rien ne justifie des collations supplémentaires, ni le recours à des boissons sucrées ou autres friandises, responsables de caries et de surpoids.

 

 

 

Repères

La consommation de nouveaux aliments augmente significativement la quantité de sel absorbée. Les petits reins de bébé doivent s’y adapter. Ils ne fonctionnent pas encore à leur optimum. Durant la première année de la vie, il est inutile d’ajouter du sel dans son alimentation.

Il est inutile d’ajouter du sucre. Celui-ci n’est composé que de saccharose, qualité dont l’enfant n’a aucun besoin. Ses besoins en glucides simples sont entièrement couverts par le lait et les autres aliments qui lui sont proposés peu à peu. Idéalement, le sucre ne devrait être introduit dans l’alimentation de l’enfant qu’à partir d’un an.

Hajjar El Haiti

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

banner

EN CONTENU

  • 1
  • 2
  • 3

Attention ! Le sable des plages contient…

19-08-2016 Hits:1211 Maladies Redaction - avatar Redaction

Attention ! Le sable des plages contient des bactéries dangereuses

Les mers et les rivières peuvent être saturées par des ...

Lire la suite

Faites attention ! Les calmants et les …

19-08-2016 Hits:1462 Maladies Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

Faites attention !  Les calmants et les antidépresseurs peuvent vous rendre obèses

Les repas gras, les sucreries et le manque d'exercice r...

Lire la suite

Le manque de sommeil affaiblit votre mém…

19-08-2016 Hits:2528 Maladies Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

Le manque de sommeil affaiblit votre mémoire

Beaucoup de gens souffrent d'un nombre limité d'heures ...

Lire la suite

L’environnement inapproprié de votre tra…

16-08-2016 Hits:1058 Maladies Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

L’environnement inapproprié de votre travail menace votre vision et votre cou !

La commission allemande pour la sécurité et la santé au...

Lire la suite

Les causes d’un échec d’une perte de poi…

15-08-2016 Hits:2803 Nutrition Dr  SARA KHALIL  - avatar Dr SARA KHALIL

Les causes d’un échec d’une perte de poids

Plan alimentaire inadéquat Lorsqu’un régime est trop p...

Lire la suite

Comment rattraper les excès alimentaires…

04-08-2016 Hits:1636 Nutrition Dr  SARA KHALIL  - avatar Dr SARA KHALIL

Comment rattraper les excès alimentaires avec une journée Détox ?

Si vos repas d’une journée ont été trop gras, et/ou tro...

Lire la suite

7 aliments riches en glucides mais bons …

30-06-2016 Hits:1578 Nutrition Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

7 aliments riches en glucides mais bons pour la santé

Les glucides ont été injustement reprochés pour avoir c...

Lire la suite

Place du lait chez les 0-3 ans

07-12-2015 Hits:1901 Nutrition Dr  SARA KHALIL  - avatar Dr SARA KHALIL

Place du lait chez les 0-3 ans

Comment conseiller les mères sur la consommation de lai...

Lire la suite

Voilà ce qui arrive quand vous buvez de …

07-12-2015 Hits:3247 Maladies Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

Voilà ce qui arrive quand vous buvez de l'eau juste après votre réveil

Boire de l'eau la première chose le matin est une routi...

Lire la suite

Bienfaits immédiats à l’arrêt du tabagis…

07-12-2015 Hits:2399 Maladies Dr. Oualil Houda - avatar Dr. Oualil Houda

Bienfaits immédiats à l’arrêt du tabagisme !

Savez-vous comment réagit le corps humain d’un fumeur à...

Lire la suite

« It’s not toolate » à l’occasion de la …

23-11-2015 Hits:2105 Maladies Dr. Oualil Houda - avatar Dr. Oualil Houda

« It’s not toolate » à l’occasion de la journée mondiale contre  la BPCO

La bronchopneumopathie obstructive chronique(la BPCO), ...

Lire la suite

Bronchopneumopathie chronique obstructi…

17-11-2015 Hits:2391 Maladies Dr. Oualil Houda - avatar Dr. Oualil Houda

 Bronchopneumopathie chronique obstructive :   maladie méconnue et sous diagnostiquée

La BPCO est une maladie respiratoire caractérisée par u...

Lire la suite

les plus populaires

LES BLOGS DE SANTE 24

  • Pourquoi les hommes trompent-ils leur fe

    Ecrit par Bernard Corbel

    +
  • La Promotion en Entreprise

    Ecrit par Chouaib Mohamed

    +
  • Manger moins salé, pour sa santé

    Ecrit par Dr Karim OUALI

    +