santé 24

Le casse-tête éthique des essais cliniques sur Alzheimer

Évaluer cet élément
(0 Votes)


Peut-on annoncer à quelqu'un qu'il va développer la maladie d'Alzheimer pour tester sur lui un traitement dont on ne peut lui garantir l'efficacité? La question a été débattue à la Conférence internationale sur la maladie d'Alzheimer de Vancouver.


Aucun des traitements utilisés contre la maladie d'Alzheimer n'est à ce jour efficace. Beaucoup de chercheurs sont convaincus que c'est parce que l'on intervient à un stade trop avancé. Pour eux, il faudrait pouvoir tester ces traitements quand les signes extérieurs de la maladie ne sont pas encore visibles sur les patients mais que des marqueurs de la maladie (présence d'un gène, de protéines…) sont déjà détectables, dans le sang ou dans le cerveau. Problème: la présence d'un marqueur associé à la maladie ne garantit pas toujours à 100% que la personne développera la pathologie. Peut-on dès lors se permettre d'annoncer un diagnostic d'Alzheimer incertain à des patients auxquels on ne peut garantir l'efficacité du traitement?

Les implications éthiques à mener ce type d'essai ont été débattues mardi, lors de deux sessions de l'Alzheimer's Association International Conference qui s'est tenue à Vancouver du 14 au 19 juillet. Le Pr Philippe Amouyel, du laboratoire d'excellence Distalz à Lille, et le Pr Bruno Dubois, directeur de l'Institut de la mémoire et de la maladie d'Alzheimer à l'hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris, en proposent un aperçu pour Le Figaro.

Qui inclure dans ces essais?

Le Pr Dubois estime nécessaire de distinguer les très rares patients qui ont une mutation génétique et développeront la maladie de façon certaine, des sujets dits «asymptomatiques à risque» chez lesquels un seul biomarqueur de la maladie est identifié et dont on ne sait pas à 100% s'ils développeront la maladie.

Pour les premiers, «proposer un diagnostic présymptomatique et un médicament à l'essai est peut-être éthique», concède-t-il. Pour les seconds, il est selon lui préférable d'attendre que l'on réussisse à identifier ceux qui ont 100% de risque.

Dire ou ne pas dire?

Autre question: faut-il ou non annoncer le résultat du diagnostic aux malades? Cela peut être considéré comme stressant, anxiogène, mais c'est aussi une opportunité d'organiser son avenir. Une étude américaine a montré par exemple que les personnes positives au test génétique modifiaient plus souvent leur police d'assurance…

Dans le cas de la maladie d'Alzheimer, une équipe de recherche australienne a récemment fait le point sur les conséquences d'un diagnostic génétique précoce. Les conclusions indiquent des conséquences psychologiques modérées. «Mais les personnes à tendance anxieuses et dépressives étaient écartées de ces études», remarque le Pr Amouyel. De plus, cela n'écarte pas le danger de la stigmatisation par les compagnies d'assurance.

Si oui, comment dire et si non, comment garder le secret?

Si la décision est de dire, alors il faut savoir comment annoncer ce diagnostic. «C'est très compliqué», admet le Pr Amouyel. «Dans le cas d'indices visibles par imagerie cérébrale, l'enjeu est de faire comprendre le résultat. La présence de zones grises témoigne d'une simple probabilité statistique de développer la maladie, pas une assurance à 100%.» Ce qu'entendent les patients est parfois bien différent de ce que les médecins pensent leur avoir dit… Il faut trouver la manière de dire, compréhensible de tous, quels que soient l'origine et le niveau d'éducation.

À l'inverse, si le choix est de ne pas dire, encore faut-il bien garder le secret. Il convient donc de faire participer toutes les personnes testées à l'essai, quel que soit leur résultat, afin qu'elles ne puissent pas le deviner. Mais comme il n'est pas éthique de traiter des patients qui n'ont pas la maladie, cela sous-entend de donner aux personnes indemnes une molécule inactive (un placebo) et aux malades, le traitement à l'essai. «Mais si le patient présente un effet indésirable spécifique du traitement testé, il pourra en déduire qu'il a eu le médicament… et donc qu'il présente la maladie», remarque le Pr Amouyel.

Préparer l'avenir

Une chose est sûre: il est grand temps de débattre du sujet. «Les premiers essais sur de nouveaux traitements (des biothérapies) vont bientôt donner leurs résultats», explique le Pr Amouyel. «S'ils sont encourageants, même faiblement, il sera important de mener des essais chez des patients ne présentant par encore de symptômes car, très probablement, plus on interviendra tôt, plus on sera efficace.» Dans un premier temps, ces patients présymptomatiques seront recherchés dans des populations spécifiques connues pour être à risque. Si les essais cliniques montrent une efficacité des traitements testés, «c'est à ce moment-là que se posera la question d'un dépistage présymptomatique de la maladie dans la population générale», précise le Pr Dubois.

 

Source :sante.lefigaro.fr

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

banner

EN CONTENU

  • 1
  • 2
  • 3

Attention ! Le sable des plages contient…

19-08-2016 Hits:1607 Maladies Redaction - avatar Redaction

Attention ! Le sable des plages contient des bactéries dangereuses

Les mers et les rivières peuvent être saturées par des ...

Lire la suite

Faites attention ! Les calmants et les …

19-08-2016 Hits:1777 Maladies Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

Faites attention !  Les calmants et les antidépresseurs peuvent vous rendre obèses

Les repas gras, les sucreries et le manque d'exercice r...

Lire la suite

Le manque de sommeil affaiblit votre mém…

19-08-2016 Hits:2860 Maladies Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

Le manque de sommeil affaiblit votre mémoire

Beaucoup de gens souffrent d'un nombre limité d'heures ...

Lire la suite

L’environnement inapproprié de votre tra…

16-08-2016 Hits:1380 Maladies Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

L’environnement inapproprié de votre travail menace votre vision et votre cou !

La commission allemande pour la sécurité et la santé au...

Lire la suite

Les causes d’un échec d’une perte de poi…

15-08-2016 Hits:3106 Nutrition Dr  SARA KHALIL  - avatar Dr SARA KHALIL

Les causes d’un échec d’une perte de poids

Plan alimentaire inadéquat Lorsqu’un régime est trop p...

Lire la suite

Comment rattraper les excès alimentaires…

04-08-2016 Hits:1986 Nutrition Dr  SARA KHALIL  - avatar Dr SARA KHALIL

Comment rattraper les excès alimentaires avec une journée Détox ?

Si vos repas d’une journée ont été trop gras, et/ou tro...

Lire la suite

7 aliments riches en glucides mais bons …

30-06-2016 Hits:1898 Nutrition Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

7 aliments riches en glucides mais bons pour la santé

Les glucides ont été injustement reprochés pour avoir c...

Lire la suite

Place du lait chez les 0-3 ans

07-12-2015 Hits:2212 Nutrition Dr  SARA KHALIL  - avatar Dr SARA KHALIL

Place du lait chez les 0-3 ans

Comment conseiller les mères sur la consommation de lai...

Lire la suite

Voilà ce qui arrive quand vous buvez de …

07-12-2015 Hits:3612 Maladies Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

Voilà ce qui arrive quand vous buvez de l'eau juste après votre réveil

Boire de l'eau la première chose le matin est une routi...

Lire la suite

Bienfaits immédiats à l’arrêt du tabagis…

07-12-2015 Hits:2701 Maladies Dr. Oualil Houda - avatar Dr. Oualil Houda

Bienfaits immédiats à l’arrêt du tabagisme !

Savez-vous comment réagit le corps humain d’un fumeur à...

Lire la suite

« It’s not toolate » à l’occasion de la …

23-11-2015 Hits:2385 Maladies Dr. Oualil Houda - avatar Dr. Oualil Houda

« It’s not toolate » à l’occasion de la journée mondiale contre  la BPCO

La bronchopneumopathie obstructive chronique(la BPCO), ...

Lire la suite

Bronchopneumopathie chronique obstructi…

17-11-2015 Hits:2754 Maladies Dr. Oualil Houda - avatar Dr. Oualil Houda

 Bronchopneumopathie chronique obstructive :   maladie méconnue et sous diagnostiquée

La BPCO est une maladie respiratoire caractérisée par u...

Lire la suite

les plus populaires

LES BLOGS DE SANTE 24

  • Pourquoi les hommes trompent-ils leur fe

    Ecrit par Bernard Corbel

    +
  • La Promotion en Entreprise

    Ecrit par Chouaib Mohamed

    +
  • Manger moins salé, pour sa santé

    Ecrit par Dr Karim OUALI

    +