santé 24

Canabis

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le cannabis est la drogue illicite la plus répandue. Elle se consomme et se nomme de différentes façons.

 


Le cannabis est une plante de la famille du chanvre, dont certaines parties (fleurs, résine) contiennent des concentrations plus ou moins importantes de tétra-hydro-cannabinol (THC). Le THC est une substance psychotrope connue pour ses effets relaxants et euphorisants, qui peuvent durer jusqu'à 6 heures.

 
Comment se consomme le cannabis ?

Le cannabis se consomme par inhalation ou par ingestion.

    L'inhalation est le mode de consommation le plus courant. Le cannabis se fume sous forme de cigarette roulée (joint), via une pipe ou une pipe à eau.

    Le cannabis peut être mangé, notamment dans des biscuits ou des gâteaux (space cakes). Les branches de la plante peuvent être préparées en tisane.


Comment parle-t-on du cannabis ?

Selon les régions, les milieux et les personnes, le cannabis se présente sous différentes formes et répond à toute une série de noms ou de surnoms, qui ne désignent pas tous la même chose.

    Herbe, beuh, marijuana, marie-jeanne ou encore ganja désignent les fleurs de la plante, qui renferment entre 0,1 et 25 % de THC.

    Les termes shit, haschich ou chichon font référence à une préparation à base de résine de la plante, qui contient de 10 à 30 % de THC.

    L'huile de cannabis, obtenue après dissolution dans un solvant, contient 60 à 80 % de THC.  

    Les termes joint et pétard désignent la cigarette de cannabis.

Le cannabis est une substance psychoactive et, à ce titre, elle modifie les perceptions, la conscience, les émotions, l'humeur et les comportements.
Quels sont les effets " normaux " du cannabis ?

Le cannabis est recherché pour ses effets relaxants et euphorisants. Cela commence par une sensation d'exaltation et d'euphorie ou, au contraire, par une sédation : on se sent mou, fatigué, " cassé ". La personne peut ensuite être désorientée et/ou éprouver des troubles de la vue, de la mémoire immédiate, du cours de la pensée et/ou de la coordination. Ces effets sont temporaires et disparaissent au bout de quelques heures (sauf les troubles de la mémoire qui peuvent parfois persister plusieurs jours).

Qu'est-ce que le syndrome " amotivationnel " ?

Chez les consommateurs réguliers, le cannabis peut provoquer un repli sur soi avec isolement, une moindre sociabilité, des troubles de la concentration et une plus grande difficulté à exprimer ses émotions. Ce syndrome " amotivationnel " peut mener au décrochage scolaire ou professionnel. Sans oublier l'impact sur la vie privée, familiale et amoureuse.  

Le cannabis peut-il provoquer un " bad trip " ?

Selon les personnes, l'environnement ou encore la qualité du produit, les effets du cannabis peuvent être beaucoup moins " drôles " que ceux décrits ci-dessus… Vertiges, nausées, bouffées de chaleur, le cannabis peut aussi provoquer ou renforcer un sentiment de tristesse ou d'anxiété, voire déclencher de véritables crises d'angoisse.
Chez les personnes souffrant de maladies psychiatriques graves, comme la schizophrénie, l'usage de cannabis est susceptible de provoquer des hallucinations et des délires (décompensation psychotique délirante).

Quand devient-on accro au cannabis ?

Fumer une fois par an et fumer plusieurs joints par jour, ce n'est évidemment pas la même chose ! À partir de quand est-on accro au cannabis ? Le sevrage entraîne-t-il un phénomène de manque ?
Quand la consommation de cannabis devient-elle problématique ?

À l'instar de n'importe quelle drogue, on peut parler de dépendance au cannabis à partir du moment où la personne n'arrive plus à s'en passer. Concrètement, cela peut se traduire par :

    une envie irrépressible de consommer le produit (" craving "),
    une consommation en situation dangereuse (en conduisant, par exemple),
    un besoin d'augmenter les doses pour obtenir le même effet,
    l'échec dans les tentatives d'arrêt,
    etc.

La dépendance au cannabis est-elle physique ou psychologique ?

Contrairement à d'autres drogues, la dépendance au cannabis est davantage psychologique que physique. En effet, le cannabis s'élimine assez lentement de l'organisme, entre 1 et 3 semaines après la dernière prise. Les symptômes de sevrage (nervosité, irritabilité, troubles du sommeil, perte d'appétit, etc.) sont généralement assez légers et disparaissent en 4 à 5 jours.
Combien de temps dure le sevrage ?

Les spécialistes des addictions estiment qu'une personne est " guérie " de son addiction au cannabis au bout d'un an d'abstinence, sans rechute ni faux pas. Toutefois, elle restera toujours plus vulnérable à la tentation qu'une personne n'ayant jamais consommé de cannabis.

 

Source:prioritesantemutualiste.fr

Dernière modification le samedi, 23 mars 2013 21:31

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

banner

EN CONTENU

  • 1
  • 2
  • 3

Attention ! Le sable des plages contient…

19-08-2016 Hits:1580 Maladies Redaction - avatar Redaction

Attention ! Le sable des plages contient des bactéries dangereuses

Les mers et les rivières peuvent être saturées par des ...

Lire la suite

Faites attention ! Les calmants et les …

19-08-2016 Hits:1759 Maladies Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

Faites attention !  Les calmants et les antidépresseurs peuvent vous rendre obèses

Les repas gras, les sucreries et le manque d'exercice r...

Lire la suite

Le manque de sommeil affaiblit votre mém…

19-08-2016 Hits:2837 Maladies Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

Le manque de sommeil affaiblit votre mémoire

Beaucoup de gens souffrent d'un nombre limité d'heures ...

Lire la suite

L’environnement inapproprié de votre tra…

16-08-2016 Hits:1358 Maladies Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

L’environnement inapproprié de votre travail menace votre vision et votre cou !

La commission allemande pour la sécurité et la santé au...

Lire la suite

Les causes d’un échec d’une perte de poi…

15-08-2016 Hits:3085 Nutrition Dr  SARA KHALIL  - avatar Dr SARA KHALIL

Les causes d’un échec d’une perte de poids

Plan alimentaire inadéquat Lorsqu’un régime est trop p...

Lire la suite

Comment rattraper les excès alimentaires…

04-08-2016 Hits:1969 Nutrition Dr  SARA KHALIL  - avatar Dr SARA KHALIL

Comment rattraper les excès alimentaires avec une journée Détox ?

Si vos repas d’une journée ont été trop gras, et/ou tro...

Lire la suite

7 aliments riches en glucides mais bons …

30-06-2016 Hits:1880 Nutrition Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

7 aliments riches en glucides mais bons pour la santé

Les glucides ont été injustement reprochés pour avoir c...

Lire la suite

Place du lait chez les 0-3 ans

07-12-2015 Hits:2194 Nutrition Dr  SARA KHALIL  - avatar Dr SARA KHALIL

Place du lait chez les 0-3 ans

Comment conseiller les mères sur la consommation de lai...

Lire la suite

Voilà ce qui arrive quand vous buvez de …

07-12-2015 Hits:3593 Maladies Loubna FOUZAR - avatar Loubna FOUZAR

Voilà ce qui arrive quand vous buvez de l'eau juste après votre réveil

Boire de l'eau la première chose le matin est une routi...

Lire la suite

Bienfaits immédiats à l’arrêt du tabagis…

07-12-2015 Hits:2681 Maladies Dr. Oualil Houda - avatar Dr. Oualil Houda

Bienfaits immédiats à l’arrêt du tabagisme !

Savez-vous comment réagit le corps humain d’un fumeur à...

Lire la suite

« It’s not toolate » à l’occasion de la …

23-11-2015 Hits:2366 Maladies Dr. Oualil Houda - avatar Dr. Oualil Houda

« It’s not toolate » à l’occasion de la journée mondiale contre  la BPCO

La bronchopneumopathie obstructive chronique(la BPCO), ...

Lire la suite

Bronchopneumopathie chronique obstructi…

17-11-2015 Hits:2730 Maladies Dr. Oualil Houda - avatar Dr. Oualil Houda

 Bronchopneumopathie chronique obstructive :   maladie méconnue et sous diagnostiquée

La BPCO est une maladie respiratoire caractérisée par u...

Lire la suite

les plus populaires

LES BLOGS DE SANTE 24

  • Pourquoi les hommes trompent-ils leur fe

    Ecrit par Bernard Corbel

    +
  • La Promotion en Entreprise

    Ecrit par Chouaib Mohamed

    +
  • Manger moins salé, pour sa santé

    Ecrit par Dr Karim OUALI

    +